À propos

La Tortuga est une association loi 1901 créée en 2005 suite à un collectage de récits légendaires réalisé par l’ethnologue Katia Fersing au sud de l’Andalousie, dans les montagnes de La Alpujarra.

Jusqu’en 2015, l’objectif de cette association était de s’inscrire dans une démarche de sauvegarde et de diffusion du patrimoine oral, en particulier la littérature orale (légendes, contes, fables, chants, dictons, proverbes, vire langues, etc.), en procédant à la collecte et la valorisation multiformes et multi supports des matériaux recueillis, dans un soucis de transmission et d’ouverture au plus grand nombre.

Divers projets ont ainsi été réalisés à partir des enquêtes et des collectages menés sur le terrain : édition d’albums illustrés, montage d’expositions polymorphes, réalisation de films documentaires (en partenariat avec L’association La Marche des Conteurs) et promotionnels (notamment pour des conteurs), organisation de balades contées, mise en place d’ateliers pédagogiques, animation de conférences autour de la littérature orale

Aujourd’hui, le projet de La Tortuga s’est élargi ; il s’agit de restaurer les liens qui unissent l’homme à son environnement naturel et culturel. Le patrimoine immatériel, appréhendé dans ses diverses formes d’expression, occupe une place fondamentale dans sa démarche : envisagé en tant que véritable « levier » de cohésion sociale, il invite non seulement à penser mais aussi à réinvestir le rapport à l’espace (proche et lointain), au temps (présent, passé et à venir) et à l’altérité. À travers ses actions, l’association souhaite amorcer des réflexions et des échanges au centre desquels se situent les notions de faire et de vivre ensemble.

Ses objectifs recouvrent quatre principaux axes :

la valorisation du patrimoine à travers la valorisation de l’individu et la valorisation de l’individu à travers la valorisation du patrimoine ;

la création de liens entre les individus en privilégiant les approches interculturelle et intergénérationnelle ;

le partage de connaissances via, à court terme, la mise en place d’actions de médiation et, à plus long terme, la création d’un centre de ressources documentaires autour du patrimoine ;

Le temps de la recherche (ethnographique, linguistique, historique, bibliographique, etc.), le temps de la création (plastique, numérique, scénique, etc.) et le temps de la restitution publique (événements, expositions, conférences, publications, etc.), structurent l’ensemble des projets menés par l’Association. Se voulant participative, la méthodologie adoptée relève d’une co-construction entre les membres de l’Association et l’ensemble des acteurs impliqués (habitants, institutions, associations, etc.), tant au niveau de la recherche, de la création que de la restitution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s